SST

Par admin

Formation des Sauveteurs Secouristes du Travail


1. Caractéristiques pédagogiques et administratives de la formation
 Elle s’adresse à un groupe de 4 personnes minimum à 10 maximum.
 Elle est conforme au programme et aux référentiels élaborés par l’INRS.
 Elle est d’une durée de 14 heures de formation. Cette formation peut être organisée sur plusieurs séquences espacées d’une durée permettant d’assurer la cohérence pédagogique de l’ensemble de la formation pour répondre aux contraintes de certaines entreprises ou aux spécificités des publics formés.
 Elle fait l’objet d’une déclaration et d’un enregistrement obligatoires dans l’outil de gestion national.
 Elle comporte une évaluation réalisée tout au long de la formation, et une certification finale
 La certification donne droit, si elle est satisfaisante, au certificat de SST de l’INRS, délivré par l’entreprise ou l’organisme formateur.
 Cette formation fait l’objet d’un maintien-actualisation des compétences obligatoire (MAC).
 Aux 14 heures de formation, il convient d’ajouter, le cas échéant, le temps nécessaire pour traiter les risques spécifiques de l’entreprise ou de la profession. REMARQUE : On appelle risque spécifique, tout risque qui nécessite, de la part du SST, une conduite à tenir complémentaire ou différente de celle enseignée dans sa formation de base.

 Un représentant du réseau prévention peut assister à tout ou partie de cette formation, dans le cadre de l’habilitation de l’entité qui dispense la formation.

3. L’évaluation des SST
Cette évaluation est réalisée par le formateur SST qui a assuré la formation.
Les critères d’évaluation utilisés pour cette validation sont ceux définis par l’INRS, dans le référentiel de certification des Sauveteurs Secouristes du Travail et transcrits dans une grille de certification individuelle (document INRS), utilisée lors de chaque formation.
A l’issue de cette évaluation certificative, un certificat de Sauveteur Secouriste du Travail valable 24 mois sera délivré au candidat qui a participé activement à l’ensemble de la formation et fait l’objet d’une évaluation continue favorable de la part du ou des formateurs.
Seuls les candidats qui ont suivi l’intégralité de la formation (sauf allègement spécifique formalisé dans un protocole d’allègement cosigné par l’entité et le stagiaire) et qui sont aptes à mettre en oeuvre l’ensemble des compétences attendues du SST pourront valablement être reconnus au titre de Sauveteur Secouriste du Travail.

4. Maintien et actualisation des compétences
Le certificat de SST est valable 24 mois. Avant la fin de cette période de validité, le SST doit suivre et valider une session de maintien et d’actualisation de ses compétences de SST pour prolonger la validité de son certificat de 24 mois.
5. Allègements de formation et équivalences
5.1 PSC 1 vers SST
Les titulaires :
 d’une unité d’enseignement « Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC 1) » datant de moins de trois ans au premier jour de la formation SST
 ou d’une attestation de formation continue « Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC 1) » datant de moins de trois ans au premier jour de la formation SST
 ou d’un titre de formation équivalent à jour des obligations de formation continue ou de maintien des acquis correspondant au premier jour de la formation SST
peuvent suivre une formation allégée pour obtenir le certificat de Sauveteur Secouriste du Travail. Pour cela, l’entité qui souhaite proposer cette formation allégée SST met en place, contractuellement avec le stagiaire, un protocole d’allègement de formation.
L’allègement de formation portera sur des compétences clairement identifiées, déjà détenues par le stagiaire. Il permettra de limiter le temps de formation aux seules compétences que le stagiaire ne possède pas pour devenir SST.
Le dispensateur de formation mettra en place un processus de vérification des compétences déjà détenues (présentation d’un autre certificat, CV, expérience professionnelle, entretien individuel, test, …).
Le stagiaire devra néanmoins être validé sur l’ensemble des compétences visées du SST et passer dans son intégralité les épreuves certificatives.
5.2 SST vers PSC 1
Le titulaire du certificat de sauveteur-secouriste du travail, à jour dans son obligation de formation continue, est réputé détenir l’unité d’enseignement « Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC 1) », conformément à l’arrêté du 5 décembre 2002 relatif à la prise en compte des acquis pour les titulaires du certificat de sauveteur-secouriste du travail et pour les titulaires de l’attestation de formation aux premiers-secours devenue « Prévention et secours civiques de niveau 1 ».

1ère demi-journée
Présentation de la formation et de son organisation
Le Sauveteur Secouriste du travail
Les notions de base en prévention des risques professionnels
La prévention des risques professionnels dans l’entreprise/établissement
2ème demi-journée
Les actions « protéger, examiner, faire alerter/alerter, secourir »
3ème demi-journée
Les actions « secourir suite »
4ème demi-journée
Les actions « secourir suite et fin »
Epreuves certificatives
Bilan de la formation