Gestes Qui Sauvent

Par admin

Formation de 2 heures – Tout public – 10 ans minimum

La sensibilisation aux Gestes Qui Sauvent (GQS) constitue pour les citoyens la première marche vers un
parcours de citoyen-sauveteur qui s’étoffera tout au long de leurs vies.
L’objectif présidentiel affirmé de disposer à l’horizon 2022 de 80% de citoyens formés, donne le cap pour ce
type de formation. Pour autant, les GQS doivent répondre à un besoin précis, celui de sensibiliser aux
différentes techniques de secourisme le plus grand nombre, tout en optimisant les techniques pédagogiques
pour satisfaire à la contrainte de temps de formation. Les GQS abordent strictement les gestes d’urgence
sans pour autant être exhaustifs. En cela, la sensibilisation aux GQS est un tremplin vers une formation plus
conséquente, permettant au citoyen-sauveteur d’être en mesure de réagir face à toutes situations
d’exception, le PSC1.
Dans un contexte où la menace terroriste reste toujours prégnante, les techniques enseignées aux GQS
donnent également les outils nécessaires pour agir avec un maximum de sécurité.

La sensibilisation aux Gestes Qui Sauvent (GQS) est encadrée par l’arrêté du 30 juin 2017.
Elle a pour objectif de sensibiliser le public présent aux gestes de premiers secours. Les gestes appris
lors de ces formations ont pour but de préserver l’intégrité physique d’une victime en attendant l’arrivée
des secours organisés. Cette sensibilisation permet de diffuser au plus grand nombre la connaissance de
ces gestes et faire de ces citoyens un premier maillon de la chaîne des secours.
Cette formation s’adresse à tout public à partir de 10 ans.
Les participants qui présentent un handicap peuvent suivre cette sensibilisation et se voir attribuer
l’attestation « Gestes qui sauvent ». Le formateur adaptera le nombre de participants dans son groupe et
les exercices pratiques aux capacités du (des) participant(s).
La durée de cette sensibilisation est de 2 heures.

ORGANISATION DE LA FORMATION
1. OBJECTIF GÉNÉRAL
A l’issue de la sensibilisation, le participant doit être capable d’exécuter les gestes de premiers secours destinés à :
 Se protéger, protéger la victime et les témoins,
 alerter les secours d’urgence adaptés,
 empêcher l’aggravation de l’état de la victime et préserver son intégrité physique en attendant l’arrivée
des secours.
2. OBJECTIFS DE FORMATION
Sur le terrain, après avoir suivi la sensibilisation aux « gestes qui sauvent », le participant sera capable :
 D’assurer la protection immédiate, adaptée et permanente, de lui-même, de la victime et des autres
personnes, des dangers environnants, notamment du sur-accident en utilisant, si nécessaire, les moyens
à disposition ;
 d’assurer la transmission de l’alerte aux secours d’urgence adaptés (15, 18, 112 ou 114) ;
 de reconnaître une victime qui saigne abondamment et réaliser les gestes de secours qui s’imposent pour
assurer sa survie ;
 de reconnaître une victime qui ne répond pas et ne réagit pas, d’apprécier la respiration et de réaliser les
gestes de secours qui s’imposent pour assurer sa survie ;
 de mettre une victime dans une position d’attente adéquate.
3. PROGRAMME
La sensibilisation se déroule de la façon suivante :
1. Accueil et présentation ;
2. Protection :
3. Alerte ;
4. La victime qui parle et se plaint :
 Réaliser la conduite à tenir face à un saignement abondant ;
 Mettre la victime en position d’attente (plaies graves).
5. La victime qui a perdu connaissance et respire ;
6. La victime qui a perdu connaissance et ne respire pas ;
7. Conclusion.
4. TECHNIQUES PÉDAGOGIQUES
Dans le cadre de cette sensibilisation, le formateur sera amené à enseigner des savoirs théoriques et des
savoirs pratiques.
Ainsi, deux activités sont proposées dans les propositions pédagogiques :
GQS – LES GESTES QUI SAUVENT
– L’exposé : le formateur amène des connaissances.
Le but est de permettre aux participants d’acquérir un ou plusieurs nouveau(x) savoir(s) et de faciliter
leur compréhension.
– Le miroir : le formateur réalise la procédure et/ou la technique simultanément avec les apprenants.
Le but est de permettre aux participants d’acquérir un ou plusieurs nouveau(x) savoir(s) faire et de
faciliter leur compréhension.
5. VALIDATION
5.1 Validation
Le suivi des participants pendant cette sensibilisation est réalisé par le formateur. La présence et la
participation active (réalisation de tous les gestes demandés) de chacun constituent les seuls critères
de validation.
5.2 Délivrance de l’attestation
La participation à la sensibilisation aux gestes qui sauvent donne lieu à la délivrance d’une attestation,
par le formateur conformément au modèle établi par le ministre chargé de la sécurité civile. Celle-ci
est délivrée à l’issue de la sensibilisation par le formateur sous la responsabilité de l’organisme
formateur.